Ginkgo pattes de canard

Sous ces longitudes, le Ginkgo remplace souvent le platane en tant qu’arbre d’alignement de choix. En cette saison ils nous offrent un spectacle magnifique avec leur couleur jaune d’or, même si il faut savoir faire abstraction de l’odeur où alors la tourner de façon poétique : « Cela me rappelle Hiyoshi ».

Il existe des livres entiers dévolus aux diverses spécificités de Ginkgo (je sais même où les trouver ^^). Traitent-il de ce problème : mais d’où vient le nom de cet arbre, et comment ce fait-il que en japonais ils se nomme Ichou (イチョウ), en katakana, ce qui indique un mot d’origine étrangère ?

« Ginkgo » ça fait réfléchir : c’est visiblement le nom de cette arbre en français et en anglais, mais phonétiquement et graphiquement on voit bien que ce n’est pas un mot de ces deux langues. Cela ressemble presque à un mot japonais, mais pas tout à fait, et comme on l’a vu ce n’est pas du tout le mot qui est utilisé dans cette langue…

Heureusement la solution se trouve encore une fois partout sur internet, visiblement reproduite à l’infini à partir de cette source (attention .pdf). Et comme on peut s’y attendre pour un sujet d’une importance aussi capitale, il s’agit d’un travail universitaire.

En résumé et en français : le brave Engelbert Kaempfer, médecin, voyageur et naturaliste de son état décide de passer deux ans au Japon (tout le monde fait ça ou bien ?) entre 1689 et 1691. Accompagné d’un fidèle interprète, il prend des notes, notamment sur les plantes qu’il rencontre et en particulier sur cet arbre qui le fascine au point qu’il en ramènera des plants en Europe.

Un ouvrage japonais sert de référence à ses notes, l’arbre y est appelé 銀杏 avec deux prononciations de proposées Ginkiyau ou Ginnan. Seulement dans son ouvrage de référence qu’il publie en 1712, l’arbre y est appelé Ginkgo. Apparemment la première prononciation y a été déformée. Les premiers chercheurs à s’être penchés sur le problème ont conclu à une déficience de l’imprimeur. Mais en allant un peu plus loin, on se rend compte que déjà dans les notes prises sur le vif de Kaempfer, l’erreur était déjà présente !

Il faut dire que à cette époque le Japon était encore largement inconnu, et il n’y avait pas de système de romanisation du japonais. Ce qui est dommage c’est que dans toutes ses autres notes, Kaempfer a « correctement » retranscrit le son kyo ! L’erreur serait bénigne si son livre n’avait pas fait son chemin jusque dans les mains de M. de Linné qui involontairement immortalise la faute de romanisation.

Ginkgo est donc une lecture ancienne d’un mot japonais provenant du chinois, plus une faute de romanisation… tout s’explique !

La deuxième lecture Ginnan est celle qui a perduré, et elle sert maintenant à désigner les « fruits » (il semblerait que ce ne soit pas à proprement parler des fruits), « comestibles » (je ne mangerais pas au Japon quelque chose que même un japonais me dit ne pas apprécier) et odoriférants de l’arbre. Les caractères chinois utilisés sont ceux pour argent et abricot.

Que signifie Ichou alors ? il s’agit de la prononciation « à la japonaise « du mot chinois (expliquant les katakana) signifiant : canard. Si les naturalistes ont utilisé le terme « biloba » (deux lobes) pour décrire la forme caractéristique de la feuille de l’arbre, d’autres ont choisi une comparaison animale.

Pour en finir avec les anecdotes, le Ginkgo est le symbole de la ville de Tokyo et également de l’université de Tokyo.

 

Publicités

Une Réponse to “Ginkgo pattes de canard”

  1. Popa Says:

    Quelques commentaires bienvenus qui pourront servir pour notre ginkgo d’Hermancia…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :