Le vin de l’empereur

Comment entrer d’un bon pied dans la bonne année (N.B. je ne dis pas d’un pied sûr car les libations du nouvel an nous rappellent : peu importe le pays pourvu qu’on ait l’ivresse) ? Ici cela passe par la première prière de l’année au sanctuaire Shinto.

Rencontre donc avec deux vieux amis (entre eux). Nogi, on l’a vu semblait plutôt porté sur le bordeaux. A son sanctuaire, on fait la file jusqu’au moment fatidique (oui parce que l’objectif c’est de faire la première prière de l’année, pas la dernière de l’année précédente), puis on avance religieusement entre les lampions en papier qui portent le nom des sponsors de l’évènement, avant de déposer sa pièce (son billet). On met le saké en perce avec des maillets en bois, et on achète des hama-ya, flèches porte-bonheur vendue par des rangées de filles habillées en miko (mais par contre il y a vraiment autant de miko au Japon ou ce sont des baitos ?).

Enfin ça, c’est pour ceux qui ne sont pas restés scotché devant le Kohaku, émission de variété diffusée tous les ans pour la veillée du nouvel an par la NHK et qui est un moyen éhonté de faire de la pub pour les séries télévisées de l’année suivante. Euh…, je veux dire voit l’affrontement de deux équipes, les blancs et les rouges, les rouges équipe féminine, les blancs équipe masculine. Seulement les groupes les plus en vue sont sélectionnés pour participer à cette véritable institution qui en était cette année à sa 61ème édition, ce qui n’est pas trop mal pour une émission télévisée.

L’occasion de constater que les derniers groupes pop à la mode n’ont en général qu’un nombre limité de participations à leur actif alors que les légendes de l’enka peuvent totaliser jusqu’à 40 participations ; ce qui montre bien que notre société ne sait plus que s’inventer des modes fugitives, à peine découvertes aussitôt oubliées… où alors c’est que les derniers groupes à la mode n’ont pas encore eu le temps d’accumuler les sélections !

C’est un concours de chansons bien évidemment, mais les décors, les tenues, les maquillages et chorégraphies sont tout aussi importants. A vrai dire il me semble même avoir vu une grue (l’oiseau) mécanique surmontée d’une dame à la robe de plumes avec une coiffe démesurée dont la brillance n’avait d’égal que le kitsch… Nous n’avons pas pu échapper à l’armée AKB-48, ni au boys band Arashi.

Bref pour les télévores, le premier janvier n’est pas trop tard pour aller faire sa prière au Meiji-jingu. Il faut croire qu’ils étaient nombreux vu la foule qui se déversait de la petite gare de Harajuku. Le long du chemin de gravier qui monte jusqu’au temple (que je n’ai pas vu cette fois-ci découragé par le temps d’attente et la densité de la foule), on trouve également les lanternes publicitaires, les tonneaux de saké, mais aussi une offrande toute particulière : une complète rangé de tonneaux de bourgogne.

Un panneau explicatif nous apprend qu’il s’agit d’un don de producteurs de vins de bourgogne pour la nouvelle année. Service rendu de bonne grâce je suppose à l’empereur qui a ouvert le Japon sur le monde, a décidé de se passer de chignon et surtout a inspiré ses sujets dans son amour du vin. Le Japon est en effet le premier importateur de beaujolais nouveau, et a connu récemment un phénomène appelé le « wine-boom »  entretenu par des mangas du type « Les gouttes de dieu » ou « La sommelière » (je crois qu’il n’est pas impossible que l’effet ait rebondi en France via les mangas).

De façon curieuse tous les tonneaux ont une petite affichette expliquant le vin qu’il contient, sauf un qui semble afficher provenance « Romanée-Conti », peut-être ont-ils tous lu les mangas et ont pensé qu’il n’était pas nécessaire d’expliquer pour celui-là.

De quoi rendre son ami et général favori jaloux…

Et Bonne Année 2011 à tous !

Publicités

Une Réponse to “Le vin de l’empereur”

  1. Popa Says:

    Bon début d’année…
    Bien vu pour le diospyros !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :